Spectacle vocal – 21 sept.

 

A l’occasion du lancement de saison, nous accueillons l’équipe Tchikini Sound pour un spectacle vocal étonnant.

Cinq voix sans artifices nous embarquent dans l’univers d’un hôtel aussi glamour que décadent à coup de pépites groove, swing, blues, latino… tout ça SANS AUCUN INSTRUMENT autre que la VOIX accompagnée de body-percussion !

Non seulement aucune corde vocale ne sera maltraitée pendant le spectacle mais en plus vos oreilles vont se régaler…

Le spectacle sera suivi d’un pot et précédé d’une présentation succincte de la saison à venir.

 

 

 

Vendredi 21 septembre – 20h
Lieu : Collège George Brassens
Durée : 1h – Tout public

 

Billetterie : Tarifs Agora

1- Sur place à Agora 
Achat de billets sans frais de location.
Nb: abonnement trois spectacles et tarif SORTIR uniquement en vente à AGORA.

2- Sur internet – interface YURPLAN
(frais de location, fermeture des ventes fin de matinée pour le soir)

 

 

Production : Tchikini sound

Equipe
Jeu et voix : Hélène L’Hours – Perrine Aterianus – Karl Bentho – Romain Parpillon – Sylvain Lioté-Stasse
Mise en scène : Gwenola Lefeuvre

 

A l’origine, Hélène L’Hours (chanteuse et danseuse) prend plaisir à raconter avec des mots, dire avec le corps, souligner avec un silence… Ce parcours l’emmène à la rencontre de 4 autres artistes d’horizons divers : arts de rue, musiques du monde, chanson théâtre… ensemble ils créent Tchikini Sound en 2012.
Comme un pied de nez malicieux à la débauche d’outils technologiques dans la musique actuelle, les Tchikini s’amusent à composer du  » pur fait-bouche  » artisanal et à explorer ce premier instrument fondamental qu’est la voix.

Hôtel Tchikini, c’est l’envie de mêler la voix et les corps en jeu, de dessiner une partition scénique d’une grande précision vocale, théâtrale, esthétique.

Gwenola Lefeuvre, metteur en scène et mime clown (Le Théâtre des Silences), vient enrichir la matière vocale de son univers gestuel et théâtral ; les mélodies font surgir des images et tableaux où prennent vie personnages incongrus et situations décalées…. Le concert est devenu « spectacle vocal ».